Les peintres

Thierry Bloch

    

Né en 1959, Thierry Bloch réalise son rêve d’enfance, peindre, en 2008, après une rencontre avec Christoff Debusschere. Les cours de peinture à Dourdan et les nombreux stages s’enchaînent rapidement avec également les sorties pour travailler sur le motif.

Arrive ensuite la rencontre avec Ronan OLIER et la gouache avec les paysages de mer et les bateaux, avant de trouver Stéphane Ruais et sa magie de la lumière : « J’ai toujours pensé que des bases solides en peinture donnaient plus de liberté pour s’exprimer. Un sujet, c’est d’abord une émotion, de forme, de lumière, de couleur. La vie, la nature, les choses qui nous entourent sont autant de sujets qui m’interpellent. Ma peinture et mes pinceaux sont les outils pour transmettre mes émotions.

« Mes amis et Maîtres Christoff Debusschere, Ronan Olier et Stéphane Ruais, tous les trois Peintres Officiels de la Marine, s’étant aperçu de la difficulté pour les débutants de suivre un stage dans lequel les autres élèves ont déjà un niveau important, m’ont demandé d’assurer un cours portant sur les bases de la peinture comme l’organisation de la palette, les couleurs, les pinceaux, la composition, etc… Cet enseignement vous permettra d’acquérir une plus grande efficacité.

Commencer en peinture, c’est un peu comme un nageur débutant : il faut acquérir des méthodes, des connaissances, des réflexes et avoir beaucoup de passion. Pendant ces cinq jours ensemble, nous reprendrons, au fil du travail sur le motif, les bases nécessaires au peintre débutant. La palette, la composition, la lumière et le modelé seront des notions fortes que vous pourrez comprendre, assimiler, et vous accaparer comme de solides outils. Nous apprendrons à regarder le monde qui nous entoure avec des formes et des couleurs, de la lumière et des contrastes. Je serai heureux de vous faire partager cette expérience si riche, pour qu’elle vous apporte une pleine satisfaction et le plaisir de peindre. »

Le site de Thierry Bloch

 

Jonathan Florent

   

 

 

http://jonathan-florent.tumblr.com/

 

Sylvie Vanlerberghe

   

Née en 1963, Sylvie Vanlerberghe est originaire de Marseille. Passionnée par le dessin et le portrait, elle fréquente l’atelier de Bellefeuille à Boulogne. Après un passage dans l’atelier du sculpteur Salih Coskun puis celui de Jean Marie Ledannois, elle décide de suivre l’enseignement de Philippe Lejeune à l’Ecole d’Etampes à partir de 2007, qui l’ouvre à une approche décomplexée de l’huile. Elle expose depuis 2007 (galeries Pascal Frémont Le Havre, Sillage Paimpol, Zonzon Brest, galerie 9 Pont Aven, Olivia Ganancia Paris 6ème).

Elle enseigne à Gambais (à la suite de J.M Ledannois) et à l’atelier des Batignolles à Paris.

« S’ils sont présents, ses personnages lisent ou regardent ailleurs. S’ils sont absents, le lieu garde une trace de leur présence à travers des draps défaits, une lampe laissée allumée. Sylvie Vanlerberghe peint des moments suspendus, silencieux et emprunts de sérénité. Des peintures délicates et chaleureuses qui ont pour ambition d’aller au-delà du simple sujet et de devenir de véritables refuges pour l’âme.

Issue de la jeune génération des peintres de l’Ecole d’Etampes, Sylvie Vanlerberghe a trouvé ses marques dans une peinture intimiste, sincère et chaleureuse. Tout à son image ».  Stéphanie Portal

« Je vous enseignerai les bases techniques (composition, perception du sujet), la gestion des outils (brosses, palette, support, médium…) des couleurs, et des valeurs, les principes fondamentaux de la peinture qui guideront et simplifieront votre approche et vous permettront d’exprimer votre personnalité librement « 

Expose en France.

Novembre 2015 : article 6 pages dans Pratique des Arts hors série peinture à l’huile, Sylvie Vanlerberghe » La poésie de l’intime

Février 2015 : article 8 pages dans Artistes magazine « scènes d’intérieur, les couleurs de l’intime »

2013 : médaille d’argent, Salon des artistes français, Grand Palais Paris

2012 : médaille de bronze Salon des artistes français, Grand Palais Paris

2011 : prix de la jeune peinture, salon de bourg La Reine

2010 : prix du public Dourdan

2008 : 1er prix concours « déjeuner sur l’herbe » de Maisons Laffitte

Sociétaire de la fondation Taylor

 

Le site de Sylvie Vanlerberghe

 

Isabelle Zutter

   

Vit et travaille à Montpellier.

Des études de graphisme l’ont amenée à la peinture il y a plus de 25 ans .

Elle s’exprime par la peinture en immobilisant des moments de vie qu’elle a choisis parce qu’ils ont arrêté son regard, parce qu’ils l’ont émue.

C’est une peinture figurative car Isabelle est ainsi, loin de l’abstraction. Tous ses tableaux ont pour origine la même émotion qui la pousse dans ses choix. Par la peinture elle conserve les images que nous ne savons garder qu’en mémoire ou en photographie. Ces images sont belles car elles lui ont plu : détails d’une journée à la campagne, à la plage, scènes de brocantes , portraits , nature immortalisée parce que son regard l’a aimée.

Isabelle peint comme elle parle : beaucoup, en donnant de nombreux détails, avec des couleurs vives, vives comme son optimisme.

Les sujets qu’elle représente remontent à ses origines, à son enfance méditerranéenne qui ne l’a jamais quittée. Aussi, ses tableaux nous plaisent car nous y retrouvons les éléments sensibles de nos souvenirs ou notre quotidien qu’elle sublime.

Une peintre, mais pas une artiste, selon cette définition qu’elle emprunte à Vincent Bioulès : « Un artiste est quelqu’un dont le but est essentiellement de s’exprimer, de faire de l’expression de sa personnalité ou de son être, le centre de son travail. Il est son propre sujet d’expression (…) par contre, il y a des gens qui persistent à faire un exercice d’un tout autre type qui s’appelle la peinture. Pour eux, le réel n’est jamais acquis ».

Exposé en France et à l’étranger.

Membre de la fondation Taylor depuis 2012.

Récompensée par une médaille de bronze (2012) et par le prix Univers des Arts (2015) au Salon des Artistes Français.

 

Le site d’Isabelle Zutter